Comment sortir de la dépendance ?

 

Hello mes fleurs !

On se rejoins dans cet article pour parler de la dépendance. La question du jour est :

Qu’est ce que la dépendance ?


Le dictionnaire Larousse la définie comme :

État de quelqu’un qui est soumis à l’autorité d’autrui ; sujétion, subordination : Il a choisi d’être artisan pour éviter la dépendance du salarié. État, situation de quelqu’un, d’un groupe, qui n’a pas son autonomie par rapport à un autre, qui n’est pas libre d’agir à sa guise : Dépendance financière.

On en conclue qu’il s’agit d’un état où la personne est dépossédée de son pouvoir personnel envers elle même et le met dans les mains d’autrui ( personnes, produits ou drogues ). En effet, beaucoup de personne sont dans des situations où elles sont dans un état psychologique ou physique de besoin répété qui n’est jamais réellement assouvi. Elle en veut toujours plus !

De plus, la dépendance peut se traduire également par des comportement destructeurs qui nuisent sur le plan personnel, familial ou encore professionnel.

Les personnes atteintes de dépendance ont souvent des comportement à risques et des mécanismes de replie sur soi. La dépendance affective est autant un fléau que les autres formes car plus subtil, elle détruit l’estime et la confiance en soi. De ce fait, beaucoup de femmes acceptent des situations dévalorisantes et destructrices au détriment de leur bien être.

 

 

1- Quelques raisons de la dépendance

 

Dans un premier temps, je dirais que chacune à sa propre histoire personnelle qui peut expliquer les raisons de la dépendance. En effet, dans l’histoire familiale on peut soulever les causes des carences affectives. La dépendance tire principalement ses causes dans les besoins non comblés. Toutefois,  le manque d’amour et d’estime de soi peut aussi être à l’origine de dépendance en tout genre.

Par conséquent, la personne dépendante tente de combler son besoin de manière irrépressible et souvent destructeur.

De plus, le manque d’amour pousse énormément de femmes à rechercher cet amour chez autrui. Il est clair que le travail doit se faire de l’Intérieur et non de l’extérieur. Personne ne peut vous donner ce que vous n’êtes pas capable de faire vous-même. Le besoin excessif d’être aimé à tout prix pousse à avoir des comportements néfastes à son propre égard.

Puis, je dirais également que la souffrance intérieure pousse à s’infliger des souffrances tel que la consommation de substances illicites, d’alcool et autres. En effet, les personnes alcooliques ont souvent un passé et des histoires de vies très douloureuses. Elles choisissent d’endormir leur douleur par la consommation de produits qui leur procurent un plaisir instantané mais qui les tue à petit feu 🔥.

 

 

2- La femme et la dépendance

 

Il existe beaucoup de types de dépendance surtout dans le monde actuelle. Mais, dans cet article, je vais parler principalement des types de dépendance qui touche les femmes plus particulièrement.
Tout d’abord, je citerai la dépendance affective qui est un fléau dans la société actuelle. La personne se voit existé que par l’autre. Elle sacrifie tout : sa liberté, sa dignité, son argent, ses biens et même sa personnalité.

De cette façon, la personne perd son identité, son courage et son opinion. Elle a en elle en besoin excessif d’être aimé et approuvé par les autres. Cette situation provoque une instabilité émotionnelle et psychologique. Par exemple, la femme peut se voir battue, humilier, insulter sans pour autant être en mesure de prendre ses responsabilités et de s’en aller.

De plus, elle perd petit à petit son autonomie et son pouvoir personnel. On peut observer chez des femmes atteintes de dépendance un repli sur elle-même et une démotivation totale. Elle ne vit que par l’autre en passant à côté de sa propre vie.
Ce sujet me tient à cœur car j’ai le cœur serré lorsque j’entends que tous les jours des femmes meurent sous les coups de leur compagnon.

 

 

3- Comment sortir de la dépendance

D’abord, je pense réellement qu’il est important de prendre conscience de son état. C’est vrai qu’il n’est pas aisé de définir clairement ce qu’on a car on a moins de recul sur les événements. Toutefois, si vous sentez que vous passez à côté de votre vie et que vous souffrez de la situation alors il est temps de comprendre le pourquoi de votre mal être. De plus, vous pouvez tout simplement vous posez la question suivante :

Est ce que je maîtrise ma vie ou suis-je maîtrisée par ( relation toxique, drogue, alcool…) ?

Ensuite, une fois qu’on a posé des mots sur la situation il va falloir trouver des solutions. En effet, il n’est pas tout de soulever des problèmes, mais il faut trouver des solutions. Pour sortir de dépendance vous devez vous positionnez comme l’unique responsable de votre vie. Ainsi, vous pourrez prendre des mesures pour vous et votre bien être en dépit du regard ou de l’amour des autres.

Pour finir, après avoir pris conscience du problème et avoir pris ses responsabilités, vous pouvez commencer à mener les actions nécessaires à votre réussite personnelle. Que ce soit la décision de voir un médecin ou un psychologue, l’essentiel est que vous preniez des mesures claires et rapides. Vous n’avez plus de temps à perdre dans des relations toxiques ou à vous faire du mal. Je ne dis pas qu’il va être facile de tout changer mais sachez que petit à petit vous verrez les résultats.

La prise de décision ferme et la répétition d’actions concrètes mène à la libération !

 

 

 

4- Mes conseils pour mes fleurs

Voici quelques conseils pour vous aidez à sortir de la dépendance pour vivre une vie sereine et en santé.

 

  1. Cherchez la cause de votre dépendance
  2. Consultez un psychologue si nécessaire
  3. Apprenez à vous connaitre et à combler vos besoins par vous même
  4. Prenez vos responsabilités
  5. Aimez vous et traitez vous comme une pierre précieuse ( vous êtes précieuses )
  6. Soyez consciente des dangers de la dépendance sur votre vie actuelle et votre avenir
  7. Acceptez l’aide des autres et demandez de l’aide si vous sentez que vous êtes en danger !

On a qu’une vie alors prenons en soin et retrouvons notre pouvoir personnel. La femme a toujours été l’objet de souffrance et humiliation mais il est temps de changer les choses. En vous donnant le droit d’être épanoui vous pouvez à votre tour aider d’autres femmes à le faire. C’est un combat de tous les jours alors armons nous pour nous et notre bien être.

 

Nous ne sommes pas obligées de subir notre vie, bien au contraire ! Alors à vos marques, prêtes et partez…..

Ciao mes fleurs !